5 conseils pour envoyer votre démo à un label

Dernière mise à jour : 13 oct. 2021



5 conseils pour envoyer votre démo à un label


Si vous pensez qu’il est important pour vous d’avoir le soutien et la logistique d’un label pour avancer et réussir votre carrière, alors il est primordial que vous appreniez à envoyer votre démo de la meilleure manière.

Dans cet article nous allons voir les étapes nécessaires afin de mettre toutes les chances de votre côté dans l’envoi de votre démo à un label.

Etapes :

1- La démo

2- Préparer l’envoi

3- Choisir le bon label

4- Préparer un pitch

5- Le contact


1-La démo

Une démo, aussi appelée maquette, est un enregistrement musical destiné à un producteur de disques ou à une maison de disques.


Avant tout, il faut se poser certaines questions :

  • Quelle démo envoyer ?

  • Si toute les tracks sont mixées et masterisées par un bon studio et ingénieur son

  • Quels sont les meilleurs titres ?

Dans un premier temps, n’envoyez jamais plus de deux titres.

Mettez-vous à la place de la personne qui écoute des titres toutes les semaines, il n’écoutera jamais l’album (ou l’EP) en entier et s’il aime bien vos titres, vous suscitez son intérêt du coup il vous demandera d’écouter les autres.

Choisissez bien vos deux titres !



2-Préparer l’envoi

Vous avez le choix entre envoyer un CD à la poste ou envoyer un email avec un lien dirigeant vers votre musique.

On vous conseille la seconde option, car les CDs ont tendance à s’empiler dans l'oubli chez les labels. N’oubliez pas que les fichiers audios doivent être de bonne qualité (minimum de minimum 128 kb/s), complets (donc pas un extrait), exclusifs (signé nul part) et avec les métadonnées remplies.

Une fois que tout est prêt ; plus qu’à envoyer. N’envoyez JAMAIS de pièces jointes, optez pour des sites de stockage en ligne (comme Dropbox), ou wetransfer ou un service de streaming comme Soundcloud.

Il est préférable de réduire au maximum le nombre d’étapes entre votre musique et le label.


3-Choisir le bon label

Dans un premier temps vous pouvez être sûr que votre musique ne sera jamais faites pour tout le monde. Il est donc important de sélectionner des labels qui correspondent à votre image, à votre public et à votre ambition.

Bien évidemment, aucun intérêt d’envoyer de la musique hardcore a un label comme Ed Banger par exemple ça n’a aucun sens :)

Si vous avez du mal dans votre sélection, réfléchissez avec ces questions :

  • Sur quels labels sont signés les artistes qui font le même style de musique que vous ?

  • Connaissez-vous des gens qui collaborent avec un label ?

  • Quels labels acceptent les démos spontanées ?

Il existe des milliers de labels. Choisissez-en quelques-uns et faites toujours en sorte de traiter chaque cas individuellement, n’envoyez pas d’emails groupés par exemple.


4- Préparer un pitch

Votre mail doit être composé d’un vrai pitch ! Ce dernier doit mettre en valeur la cohérence de votre projet.

Voici quelques éléments clés à inclure :

  • Une présentation courte de votre projet et le but de ce message

  • L’URL pour accéder à votre démo

  • Quelques mots au sujet de ces tracks (univers, composition, émotions, etc.)

  • Une courte bio mettant en valeur les faits marquants

  • Vos coordonnées : mail, téléphone

5 - Le Contact

Lorsque vos envois sont effectués, ne vous attendez pas à une réponse immédiate. Vous n’êtes pas la priorité des labels ou maisons de disques puisqu’ils reçoivent constamment des maquettes. Au bout de 3 semaines après votre envoi, si vous n’avez pas de réponse vous pouvez relancer avec un e-mail demandant si la personne a eu le temps d’écouter les tracks que vous avez envoyés et que vous aimeriez bien avoir l’avis de la personne sur ce sujet. Ceci témoignera de votre motivation.

Vous pouvez également retrouver les décisionnaires sur les réseaux sociaux et les contacter individuellement. Si vous n’avez toujours pas de réponses ou que celles-ci sont négatives ce n’est pas grave, vous pourrez retenter votre chance plus tard quand votre projet sera plus avancé. Ceci ne vous empêchera pas de vivre de votre musique et de développer votre carrière. “C’est en forgeant qu’on devient forgeron !


Conclusion

Préparer bien votre projet pour qu’il soit le plus cohérent, fini et innovant possible avant d’envoyer vos projets.

Musicalement vôtre,




49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout